Côté Sportif

Course à pied, trail, running, musculation : comment utiliser la spiruline ?

La spiruline est une micro-algue de la famille des cyanobactéries qui se développe à proximité de certains lacs chauds. Utilisée de nos jours sous forme de complément alimentaire, la spiruline est qualifiée de « super aliment » par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) et par l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture).

Plus encore, l’OMS n’hésite pas à reconnaître la spiruline comme le plus complet des aliments pour l’humanité ! En cause ? Ses qualités nutritionnelles. Nous vous proposons d’explorer les bienfaits de cette petite algue bleue-verte dans le cadre de pratiques physiques, puis de nous intéresser aux différentes façons de la consommer !

Nourrir nos muscles : les acides aminés

La spiruline contient une importante quantité de protéines : 55% à 70%, une concentration largement supérieure à celle de la viande crue qui n’en contient que 20%. Les protéines contenues dans la spiruline sont constituées d’acides aminés : la spiruline contient les huit acides animés essentiels qui ne peuvent être apportés que par l’alimentation. En ce sens, l’algue est un allié précieux pour les adeptes de musculation ou de course à pied, surtout s’ils sont végétariens.

Pour les sports d’endurance : la phycocyanine

La phycocyanine est un pigment rare dans la nature mais contenu en grande quantité dans la spiruline.
La phycocyanine (du grec phyco signifiant « algue » et cyanine venant de la couleur « cyan », qui est dérivé du grec « kyanos » et signifie bleu-vert) est une combinaison de protéines et de pigments. Elle est présente dans certaines algues, dont la spiruline à hauteur d’environ 15% à 20%.

Favoriser la récupération : le fer

Les sportifs ne sont pas sans savoir que le fer aide à réduire la fatigue. Or la spiruline apporte du fer : 10g de spiruline couvrent environ 26% des AR (Apports Recommandés) en fer.

Et mes articulations ? : spiruline et curcuma

Le curcuma peut compléter les effets bénéfiques de la spiruline dans le cadre d’une pratique sportive. Cette épice contribuerait à la mobilité articulaire. Nous vous conseillons de consommer le curcuma avec du fenugrec ou de la pipérine (poivre noir).

Comment consommer la spiruline ?

En cure de préférence. Les comprimés bio Gourmet Spiruline promettent un séchage « basse température » de l’algue pour une meilleure conservation des nutriments. Les comprimés « supermix » associent la spiruline aux bienfaits d’autres ingrédients comme le curcuma. N’oubliez pas que la spiruline se cuisine ! Les Aztèques et les Kanembou (Tchad) l’utilisaient pour faire du pain ou des gâteaux. La gamme « Les gourmandes » vous invite à saupoudrer, mixer ou mélanger la spiruline sous différentes formes (paillettes, cristaux, pétales). Toutes les solutions citées contiennent entre 15% et 20% de phycocyanine.

Pour accompagner votre pratique sportive, choisissez la spiruline et laissez libre cours à votre créativité culinaire !

Précautions d’usage :

  • Ne se substitue ni à une alimentation variée et équilibrée ni à un mode de vie sain
  • Tenir hors de portée des enfants
  • Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.
  • Ne pas dépasser les doses recommandées (voir emballages)
  • La consommation de spiruline est déconseillée aux individus atteint de phénylcétonurie ou présentant un terrain allergique ou une vulnérabilité musculaire ou hépatique
  • À éviter en cas d’excès de fer avéré ou de prise de traitement anti-coagulant
  • Déconseillé aux enfants et adolescents, femmes enceintes ou allaitantes
  • Dans le cadre d’une pratique sportive, ne se substitue pas à l’échauffement ni à l’étirement